Solidarité avec l’Université Critique Brésilienne

En solidarité avec l’Université critique brésilienne, le Consortium EuroPhilosophie, le séminaire « Penser les décolonisations » (Universités de Toulouse 2 et Louvain-la-Neuve) et le Groupe de recherches « Transversalités Critiques et Savoirs Minoritaires », accueillent à l’Université de Toulouse 2 Jean Jaurès, du 9 octobre au 9 décembre 2019 un ensemble de séminaires, de conférences et de débats, autour des enjeux théoriques de l’actualité politique brésilienne et internationale. 

Avec : Joice Berth, Deborah Danowski, Djamila Ribeiro, Vladimir Safatle, Marcia Tiburi, Eduardo Viveiros de Castro.

  • 9 octobre (14h30-16h00), Maison de la Recherche, salle D29 : Marcia Tiburi, conférence : Le complexe de Colomb. Un projet d’analyse psycho-politique anti-coloniale : Œdipe, Hamlet, Colomb.
  • 14 octobre (14h00-16h00), Maison de la Recherche, salle D29 : Marcia Tiburi, séminaire : Critique intersectionnelle de la raison : machisme, racisme, capitalisme et religion (1)
  • 16 octobre (14h00-18h00), Maison de la Recherche, salle D29 : Marcia Tiburi, séminaire : Critique intersectionnelle de la raison : machisme, racisme, capitalisme et religion (2)
  • 21 octobre (14h00-17h00), Maison de la Recherche, salle D29 : Eduardo Viveiros de Castro, séminaire : Aucun peuple n’est une île. Les peuples « isolés » en Amazonie contemporaine.
  • 22 octobre (10h00-13h00), Maison de la Recherche, Amphi F417 : conférences/débat, Eduardo Viveiros de Castro : Brésil. Le pays du futur au temps du conditionnel passé, et Deborah Danowski: Sur le climatonégationisme. La zone grise de la négation aujourd’hui.
  • 23 octobre (9h00-10h00), Maison de la Recherche, Amphi F417 : Deborah Danowski, conférence : Deux ou trois choses à découvrir sur la fin du monde. (En ouverture du colloque : Penser les fins de monde. Effondrement et résilience à l’ère de l’anthropocène / 23-24 octobre)
  • 26 octobre (18h00-20h00), Maison des Activités Culturelles (MAC) Chapou, 1, rue Saunière : Apnée. Un manifeste scénique de/sur/pour la démocratie au Brésil, une pièce de Rita Grillo et Mariana Vaz (Collectif tropical). Suivie d’un débat. Avec l’appui du Comité Marielle Franco de Toulouse.
  • 18 novembre (14h00-16h00), Maison de la Recherche, salle D29 : Vladimir Safatle, séminaire : Psychologie du fascisme : l’actualité de la première génération de l’Ecole de Francfort (1).
  • 19 novembre (14h00-16h00), Maison de la Recherche, Amphi F417 : Djamila Ribeiro et Joice Berth, séminaire : Empowerment et féminisme noir (autour de Empowerment/ Empoderamento, de Joice Berth).
  • 20 novembre (14h00-15h30), Maison de la Recherche, salle D29 : Vladimir Safatle, conférence : La liberté comme hétéronomie sans servitude.
  • 22 novembre (14h00-16h00), Maison de la Recherche, Amphi F417: Monica Benicio, conférence/débat: Marielle presente. Révolution féministe, LGBTQI, noire et indigène.
  • 25 novembre (14h00-16h00), Maison de la Recherche, salle F417 : Vladimir Safatle, séminaire : Psychologie du fascisme : l’actualité de la première génération de l’Ecole de Francfort (2)
  • 6 décembre (10h00-13h00), Maison de la Recherche, salle D29 ; conférences/débat : Vladimir Safatle : Fascisme et néolibéralisme. Le laboratoire brésilien. Grégoire Chamayou : 1932. Naissance du libéralisme autoritaire.
  • 9 décembre (14h00-16h00), Maison de la Recherche, salle D155 : Vladimir Safatle, séminaire : Psychologie du fascisme : l’actualité de la première génération de l’Ecole de Francfort (3)


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search