Chaire EuroPhilosophie : Sue Nhamandu à toulouse

 

« Ryzoma Pornoklasta »

 

Texte du 28 février 2019

Sue Nhamandu (« enfant du soleil », en Guarani), née Sue Ellen Vieira, est philosophe et pornôklasta. Elle a notamment travaillé avec le philosophe et performer Paul B. Preciado et les auteurs et performers Annie Spinkle, Maria Llopis, Diana Pornoterrotista, Quimera Rosa et Leonor Silverstri. Après une formation en philosophie à l’Université méthodiste de São Paulo, elle enseigne la philosophie et travaille notamment sur l’esthétique, le théâtre et, plus spécifiquement, le transféminisme et la performance post-porno. La philosophie, dans cette perspective, est abordée comme une arme de guerre, l’inscription philosophique étant dirigée vers la création de nouvelles subjectivités : https://pornoklastia.wordpress.com/

Sue Nhmanadu est scholar invitée dans le programme EuroPhilosophie. Elle partage son séjour de recherche entre l’Université Autonome de Barcelone et l’Université Toulouse – Jean Jaurès dans laquelle elle interviendra du 28 février au 15 mars 2019.

Le projet « Ryzoma Pornoklasta » propose des expériences performatives visant à décoloniser le corps féminin. L’approche pédagogique qu’il élabore a pour but est de donner une conscience concrète aux participant·e·s de la présence et de la vitalité du système patriarcal inscrit dans les corps, en revenant, notamment, sur les mythes qui structurent la différence sexuelle. En questionnant de manière radicale, car incarnée, les ambivalences des notions de genre telles qu’elles ont été transmises et élaborées dans le cadre de « l’éducation sexuelle », ce projet vise, dans un retour réflexif, à examiner comment la pratique pédagogique est un outil fondamental de constitution de la subjectivité.

Programme des activités – UT2J :

  • 28 février 2019, Maison de la recherche, salle D30, 10h – 12h30 : conférence d’ouverture  présentant le work in progress « p()rnokl4sty4 »
  • 11 mars 2019, lieu à définir (participation sur inscription lors de la conférence d’ouverture ou en écrivant à europhilosophie@univ-tlse2.fr), 14h – 20h : atelier de performances pornokalstas « Libérez (Desamarro) votre amour ! »
  • 12 mars 2019, Gai Savoir, salle G108, 14h – 18h : séminaire sur le concept de matriarcat à partir de Oswald de Andrade
  • 15 mars 2019, lieu à définir (participation limitée à 10 personnes sur inscription lors de la conférence d’ouverture ou en écrivant à europhilosophie@univ-tlse2.fr),  14h – 20h : expérience immersive de redécouverte d’un corps dissident, pratique d’une critique de perspective, pédagogie de l’iconoclasme pornographique.
Texte de la conférence du 28 février

Vous aimerez aussi...