Chaire Scholar EuroPhilosophie – Oiara Bonilla

 Oiara BONILLA –  Chaire EuroPhilosophie

PROGRAMME

Grande conférence – 23 janvier 2018 –

UFR Gai savoir, amphi 01 – 16h

« L’asphyxie indigène – terre, corps, affects et dispositifs génocidaires au Brésil aujourd’hui »

Séminaire « Penser les décolonisations »

Maison de la Recherche

 11 janvier (10h00-16h00. Salle E411)

« Prendre son terrain en pleine tronche : ethnographie, engagement et écriture » et « Pour qui chantent les femmes Paumari ? »»

12 janvier (10h00-16h00. Salle D30)

« Jaguaritude végétale, paumaritude animale : comment décrire et penser l’hyperperspectivisme Paumari ? » et « Sacher-Masoch en Amazonie »

16 janvier (10h30-16h30. Salle E411)

« ‘Ma vieille grand-mère était cannibale’: l’adoption et les dangers de la familiarisation pour les Paumari d’Amazonie brésilienne » et « La micropolitique paumari contre l’État : une lecture amazonienne »


2 réflexions sur « Chaire Scholar EuroPhilosophie – Oiara Bonilla »

  1. Bonjour,

    Le séminaire est ouvert à tous !

    Bien cordialement,
    Anne Coignard

  2. Bonjour,
    Je suis étudiant en khâgne spécialité philosophie au lycée Saint-Sernin à Toulouse (d’où mon intérêt pour ce master), et nous avons le Brésil au programme en géographie cette année. Cela m’intéresserait donc au plus haut point de découvrir le regard anthropologique d’Oiara Bonilla dans le cadre d’un séminaire de surcroît philosophique.

    Par conséquent, pourrais-je assister au séminaire de demain, « Jaguaritude végétale, paumaritude animale : comment décrire et penser l’hyperperspectivisme Paumari ? » et « Sacher-Masoch en Amazonie », ainsi qu’à la grande conférence du 23 ?

    Je pense arriver vers 10 h 30/10 h 45 au séminaire de demain et partir avant la fin si c’est possible, car j’ai aussi des cours avant et après auxquels je dois assister.
    Comme j’ai une carte d’étudiant à l’UT2J, cela ne devrait pas poser de problème, non ?

    Merci d’avance de votre réponse et meilleurs vœux.

    Respectueusement,
    Sylvan Hecht.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.