Archives de catégorie : Revue Interpretationes

Sixième numéro d’Interpretationes

Revue Interpretationes 

Le spinozisme : réceptions et critiques

Suite à la journée d’étude « Le spinozisme : réceptions et critiques » qui a eu lieu à l’École Normale Supérieure de rue d’Ulm le 11 février 2013, la revue Interpretationes lance pour son septième numéro un appel à contributions consacré à ce sujet.

Aussi bien largement critiquée qu’adulée, l’œuvre de Baruch Spinoza retient encore notre attention. Comme Bergson l’a fameusement mentionné, « tout philosophe a deux philosophies, la sienne et celle de Spinoza ». Par la réappropriation de ses concepts politiques et ontologiques – « multitude », « affect », « univocité », « expression », pour n’en citer que quelques-uns – l’actualité et la fertilité de sa production philosophique ne cessent de se réaffirmer ; sans oublier le rôle fondamental que la critique du spinozisme a revêtu dans l’histoire de la philosophie. Élaborée en opposition au cartésianisme, la pensée spinoziste n’a jamais cessé d’animer discussions et conflits à cause de la radicalité de ses positions. Il suffit de penser au Pantheismusstreit ou aux lettres qu’écrit le jeune Schelling à ses collègues du Stift et dans lesquelles la grandeur du système de Spinoza est opposée au kantisme des théologiens. Au même titre, l’incessant besoin de la tradition matérialiste de s’y référer, tout comme les possibilités qu’il offre aux conceptions visant le dépassement de la dialectique, ne sont encore que d’autres points qui nous ont convaincus de l’importance de continuer à nous interroger sur les implications de sa pensée.

À titre indicatif, trois axes principaux furent retenus :

1) Spinoza et la philosophie allemande classique;

2) L’héritage spinoziste dans la pensée matérialiste;

3) Réception française contemporaine du spinozisme.

Les articles en français, en allemand ou en anglais sont les bienvenus. Le nombre maximum de caractères est de 40 000, espaces compris. Les articles doivent être prêts pour l’évaluation à l’aveugle et être envoyés accompagnés d’une brève présentation biobibliographique et d’un court résumé en anglais (max 10 lignes) à l’adresse cfp7interpretationes@zoho.com au plus tard le 7 janvier 2014. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous à la même adresse.

Soulignons que la revue Interpretationes offre aussi la possibilité de publier des comptes rendus, maximum 7500 caractères, espaces compris, relié ou non au thème retenu pour ce numéro.

________________________________________

 

Anlässlich des Vortrags „Der Spinozismus:  Über das Thema Rezeption und Kritik », an der École Normale Superiéure in Paris am 11. Februar 2013, gibt die Zeitschrift Interpretationes eine Sonderausgabe heraus.

Das zugleich vielbeachtete wie vielrezipierte Werk Baruch Spinozas ist noch immer von außerordentlicher Aktualität und verdient unsere Aufmerksamkeit. Wie Bergson schrieb, setzt sich jeder Philosoph mit zwei Philosophien auseinander: seiner eigenen und derjenigen Spinozas. Sowohl die politischen als auch die ontologischen Begriffe, wie Substanz, Immanenz und Eindeutigkeit des Seins, bleiben fruchtbar und aktuell. Man kann behaupten, dass ein großer Teil der Philosophiegeschichte aus einer Kritik des Spinozismus besteht. Aus dem Einspruch gegen die Philosophie Descartes’ hervorgegangen, hat Spinoza niemals aufgehört, diese Auseinandersetzung zu führen. Man denke auch an den späteren Pantheismusstreit oder an den Brief über Spinoza, den Schelling mit großer Begeisterung an seinen Kollegen Hegel schrieb. Die Reflexionen über die Möglichkeit eines Ausgangs aus der Enge der Dialektik, und über den Weg des Materialismus beziehen sich ebenfalls auf Spinoza. Weil die Spinozistischen Ideen noch lebendig sind, sind wir weiterhin vom Wert einer Auseinandersetzung mit Spinoza überzeugt.

Mögliche Themenbereiche sind:

1) Spinoza und die deutsche klassische Philosophie;

2) Das Erbe Spinozas in der materialistischen Tradition;

3) Der zeitgenössische französische Rezeption des Spinozismus.

Artikel auf Englisch, Deutsch und Französisch sind willkommen. Die maximale Anzahl der Zeichen ist 40 000, einschließlich der Leerzeichen. Die Artikel müssen zusammen mit einer kurzen biobibliographischen Präsentation und ein Abstract auf Englisch (max 10 Zeilen) auf cfp7interpretationes@zoho.com spätestens am Sonntag den 7. Januar 2014 gesendet werden. Bei Fragen zögern Sie nicht, uns an der gleichen Adresse zu kontaktieren.

Beachten Sie, dass die Zeitschrift Interpretationes auch die Möglichkeit bietet, Berichte mit maximal 7500 Zeichen (inklusive Leerzeichen) zu veröffentlichen. Die Berichte können für das Thema dieser Ausgabe verwendet oder nicht verwendet werden.

 

 

 

Quatrième numéro d’Interpretationes

 

Revue Interpretationes

Politiques des langues. Arts, pouvoirs, sociétés Politiken der Sprachen. Künste, Mächte, Gesellschaften


TABLE DES MATIÈRES / INHALTVERZEICHNIS

PRÉFACE

De l’ordre des mots aux mots d’ordre : la naissance de la politique de la langue en France à l’époque de la Grande Révolution, EVGENY BLINOV

Existe-t-il un « espace identitaire acadien en France » ? Aperçu de la construction discursive d’une identité acadienne diasporique, ISABELLE LEBLANC

Impérialisme linguistique, impérialisme territorial. De la politique des langues à la politique territoriale, CHARLOTTE LORIS

La dialectique des dialectes. Idéologie et discours linguistique, dans la standardisation de la langue albanaise, ANI RUSI

Franz Rosenzweig et l’exception hébraïque, MAËLLE LELIGNE

Trois erreurs épistémologiques du « communisme linguistique » de Chomsky, BLERINA HANKOLLARI

Le phonocentrisme en procès, CHRISTIAN KAMGAINDJOKO

Littérature et émancipation politique à travers la déterritorialisation, POLYANA TIDRE

LES AUTEURS

 

Guest editor                                                                                                                Evgeny Blinov.

Comité de rédaction – Redaktionsrat                                                               Kyla Bruff, Julie Combes, Elise Coquereau, Melina Duarte, Leo Fabius, Blerina Hankollari, Petr Kocourek, Viola Giulia Milocco, Ellen Moysan, Hannah Monsrud Sandvik, Semyon Tanguy-André, Daniel Weber, Philipp Zymner.

Comité scientifique – Wissenschaftlicher Beirat                                     Shin Abiko (University of Hosei, Tokio), Jean-Christophe Goddard (Université de Toulouse II – Le Mirail), Marc Maesschalck (Université Catholique de Louvain-la-Neuve), Pierre Montebello (Université de Toulouse II – Le Mirail), Débora Morato Pinto (Universidade Federal de São Carlos), Thomas Nenon (University of Memphis), Karel Novotný (Univerzita Karlova v Praze, Fakulta humanitních studií), Alexander Schnell (Université de Paris IV – Sorbonne), László Tengelyi (Bergische Universität Wuppertal).

Rapporteurs – Die Gutachter                                                                         Arnaud François (Université Toulouse II – Le Mirail), Antoine Janvier (Université de Liège), Guillaume Sibertin-Blanc (Université Toulouse II – Le Mirail).

 

 

 

 

 

Troisième numéro d’Interpretationes

Revue Interpretationes

Approches du monde de la vie                         Ansätze zur Lebenswelt


La notion de « Lebenswelt » apparait déjà dans le discours philosophique de la premier partie du XIXème siècle et a laissé ses premières traces dans la philosophie de la vie. Sans oublier le rôle décisif de la problématique de Lebenswelt dans la pensée tardive de Edmund Husserl, nous proposons de discuter les thématisations du monde de la vie dans un contexte philosophique plus large. Ce numéro sera donc consacré aux problématisations phénoménologiques du monde de la vie, ainsi qu’à des contributions sur la philosophie de la vie, sur l’herméneutique, sur la philosophie sociale et politique du monde de la vie, etc.

Une partie de ce numéro sera constituée par les textes présentés dans le cadre des journées d’études organisées par les étudiants et les doctorants du programme Erasmus Mundus EuroPhilosophie. Ces journées d’études, intitulées Le monde de la vie : approches phénoménologiques, herméneutiques et des philosophies de la vie ont eu lieu le 7 et 8 janvier 2011 à l’Université Toulouse-Le Mirail.

________________________________________

Der Begriff „Lebenswelt“ taucht im philosophischen Diskurs schon in der ersten Hälfte des XIX. Jahrhunderts auf und hinterlässt frühe Spuren in der Lebensphilosophie. Ohne ihre zentrale Rolle im späten Denken Edmund Husserls zu übersehen, schlagen wir vor, diese Problematik in einem breiteren philosophischen Zusammenhang zu betrachten. Neben die phänomenologische Problematisierung der Lebenswelt betreffenden Texten, freuen wir uns ebenfalls über Beiträge zur Lebensphilosophie, zur Hermeneutik und zur Sozialphilosophie und politischen Philosophie der Lebenswelt.

Der erste Teil dieser Ausgabe widmet sich den Beiträgen von Studenten und Doktoranden des Programmes Erasmus Master Mundus EuroPhilosophie zur am 7. und 8. Januar 2011 an der Universität Toulouse Le Mirail unter dem Titel Die Lebenswelt : phänomenologische, lebensphilosophische und hermeneutische Ansätze abgehaltenen Tagung. Alle Artikel werden dem folgenden einheitlichen Auswahlverfahren unterworfen : sprachliche Korrektur, Begutachtung durch den wissenschaftlichen Beirat, endgültige Auswahl.

TABLE DES MATIÈRES / INHALTVERZEICHNIS

ÉDITORIAL

Monde de la vie et structures de l’expérience chez Husserl, Julien Farges

Husserl, Heidegger et la fondation du monde de la vie, Daniel Pucciarelli

L’objectivation de la Lebenswelt : vers une généalogie de l’attitude naturelle, Georgy Chernavin

Vivre une mort – La question de la genèse de l’idéalité chez Derrida à partir de sa réflexion sur la notion husserlienne de « monde de la vie », Masumi Nagasaka

Qu’est-ce qu’un phénomène ? Essai sur le concept de phénoménalité chez Marc Richir, Karel Novotny

„Denken ist Ausnahmezustand“ : Hans Blumenbergs Theorie der Lebenswelt, Lukas Held

Au seuil de l’histoire : le monde de la vie comme monde pré-historique. Lecture des Essais hérétiques de Jan Patočka, Léo Fabius

Le Descartes de Michel Henry : Cogito, monde-de-la-vie, technoscience, Norman Ajari

 

Éditeur invité                                                                                                               Georgy Chernavin.

 Comité de rédaction – Redaktionsrat                                                      Norman Ajari, Fabio Bruschi (éditeur en chef), Julie Combes, Élise Coquereau, Melina Duarte, Léo Fabius, Lukas Held, Ellen Moysan, Daniel Weber, Philipp Zymner.

 Comité scientifique – Wissenschaftlicher Beirat                                      Shin Abiko (University of Hosei, Tokio), Jean-Christophe Goddard (Université de Toulouse II – Le Mirail), Marc Maesschalck (Université Catholique de Louvain-la-Neuve), Pierre Montebello (Université de Toulouse II – Le Mirail), Débora Morato Pinto (Universidade Federal de São Carlos), Thomas Nenon (University of Memphis), Karel Novotný (Univerzita Karlova v Praze, Fakulta humanitních studií), Alexander Schnell (Université de Paris IV – Sorbonne), László Tengelyi (Bergische Universität Wuppertal).

Rapporteurs / Die Gutachter                                                                          Marco Rampazzo Bazzan (Université de Toulouse II – Le Mirail), Arnaud François (Université de Toulouse II – Le Mirail), Pierre Kerszberg (Université de Toulouse II – Le Mirail), Alexander Schnell (Université de Paris IV – Sorbonne).

 

 

Deuxième numéro d’Interpretationes

 

Revue Interpretationes

Subjectivité et créativité                           Subjektivität und Kreativität


TABLE DES MATIÈRES / INHALTVERZEICHNIS

Pour une théorie intégrée du jugement : La validité universelle subjective du jugement de goût                                                                     MITIELI SEIXAS

Subjectivité et folie à l’aune de Slavoj Žižek. Vers une philosophie schellingienne de la créativité                                                                       JOSEPH CAREW

Subjektivität und Erfahrung in der Negativen Dialektik Theodor W. Adornos                                                                                                                       DANIEL PUCCIARELLI

Die Unmöglichkeit, die in der Möglichkeit wohnt – in den Grenzen des „Verendens“, des „Ablebens“ und des „Sterbens“ : Lektüre der Derridaschen Lektüre Heideggers                                                             MASUMI NAGASAKA

Über die Funktion des Schreibens bei Thomas Bernhard                 LUKAS HELD

Affectivité et invention chez Gilbert Simondon. Du vivant au transindividuel                                                                                                           FABIO BRUSCHI

Les techniques de soi et des autres : Bernard Stiegler et les créations du sujet                                                                                                                   NORMAN AJARI

Blow up : le puzzle sémiotique                                                                 MICHAELA FIŠEROVÁ

 

Comité de rédaction – Redaktionsrat                                                         Norman Ajari, Xavier Bériault, Fabio Bruschi (rédacteur en chef), Julie Combes, Melina Duarte, Lukas Held, Daniel Weber, Philipp Zymner.

Comité scientifique – Wissenschaftlicher Beirat                                   Shin Abiko (University of Hosei, Tokio), Jean-Christophe Goddard (Université de Toulouse II – Le Mirail), Marc Maesschalck (Université Catholique de Louvain-la-Neuve), Pierre Montebello (Université de Toulouse II – Le Mirail), Débora Morato Pinto (Universidade Federal de São Carlos), Thomas Nenon (University of Memphis), Karel Novotný (Univerzita Karlova v Praze, Fakulta humanitních studií), Alexander Schnell (Université de Paris IV – Sorbonne), László Tengelyi (Bergische Universität Wuppertal).

Rapporteurs – Die Gutachter                                                                               Paulo Licht dos Santos (Universidade Federal de São Carlos, Brazil), Fabian Scholze Domingues (Faculdades Rio Grandenses, Brazil), So-young Hang (Hallym University, Chuncheon, South Korea), Mary-Beth Mader (University of Memphis, USA), Miroslaw Marcelli (Universita Komenského v Bratislave, Filozofiká Fakulta, Slovakia), Vladimir Milisavlevic (Institut za filozofiju i društvenu teoriju, Beograd, Serbia), Karel Novotny (Universita Karlova v Praze, Fakulta humanitních studií, Prague), Joseph Yvon Thériault (Université du Quebec à Montreal, Canada).