Archives de catégorie : Chaires 2013

Shigeru Taguchi

As part of the EuroPhilosophie programme, Shigeru Taguchi, from Hokkaido University Graduate School of Letters (Japan) will be the guest teacher of the University of Wuppertal (Germany) during the month of June 2014.

shigeru taguchi
Shigeru Taguchi

 

He will participate in three conferences in Professor Laszlo Tengelyi’s seminar about Intentionalität, Evidenz und kategoriale Anschauung. Einführung in Husserls Logische Untersuchungen:

03.06.2014 : Gewissheit und « Sehen ». Vermittelnde Rolle der Evidenz

17.06.14 : Apodiktische und Adäquate Evidenz als zwei Arten der Vermittlung

24.06.2014 : Evidenz als « Drehpunkt » der Erfahrung

—-

On June 16th, 2014, Professor Taguchi will also present a conference to the Wuppertal Institute of Philosophy about « Unentrinnbare Erfahrung. Evidenz und Wirklichkeit bei Husserl und Levinas » 

(6.00 pm – room O.11.40)

Hans Sluga

Hans Sluga, de la Berkeley University of California (US), sera l’invité des Universités de Bonn et de Toulouse dans le cadre des chaires 2013/14 du programme EuroPhilosophie. Voir le programme ci-dessous.

Hans Sluga, from Berkeley University of California, will be the guest of Bonn and Toulouse Universities as part of the EuroPhilosophie programm. See the programm below

Hans SLUGA
Hans Sluga – Berkeley University of California

* * * * * * * * * * *

UNIVERSITÉ TOULOUSE – JEAN JAURES

 

Hans Sluga présentera ses travaux à l’Université de Toulouse Jean-Jaurès – Campus du Mirail sous le titre de: « Three diagnostic political thinkers“ :

 

– les mardi 6 et 13 Mai, de 14h à 17h, en salle D29 (Maison de la Recherche), sur le thème A fundamental change in political paradigms: Carl Schmitt and Hannah Arendt.

– les jeudi 8 et 15 mai, de 15h30 à 18h en salle 215 (Département de Philosophie) sous le titre « Could you define the sense you give the word political? » — Michel Foucault.

* * * * * * * * * *

RHEINISCHE FRIEDRICH-WILHELMS – UNIVERSITÄT BONN

 

Gastseminar: « Wittgensteins Weltverständnis »

 

19. Mai (18-20 Uhr): « Lebenswelt und Weltverständnis bei Wittgenstein »

23. Mai (16-18 Uhr): « Die Welt der Tatsachen und der Dinge »

26 Mai (18-20 Uhr): « Die Welt richtig sehen »

28 Mai (16-18 Uhr): « Welt und Weltgeschichte »

 

jeweils im Tagungsraum des Internationalen Zentrums für Philosophie, Poppelsdorfer Allee 28, 2. Etage, Aufzug vorhanden.

 

 

 

Leovino Garcia

Dans le cadre des Chaires Europhilosophie 2013/2014, Leovino Garcia, de l’Université Ateneo de Manille (Philippines), va donner quelques séminaires  à l’Université Catholique de Louvain (Belgique), et l’Université Toulouse-Jean Jaurès (France)

Leovino Garcia

 

Le premier cycle de séminaires aura lieu à l’Université Catholique de Louvain, du lundi 31 mars au mercredi 9 avril 2014, dans la Salle Jean Ladrière de l’Institut Supérieur de Philosophie.

Voir plan ici

Il aura pour thème Paul Ricoeur’s Capable Self

**********

Une autre série de séminaires aura lieu à l’Université Toulouse-Jean Jaurès, entre le 12 et le 16 avril 2014 – Salle D155 à la Maison de la Recherche.

Il aura pour thème Paul Ricoeur and the Translation-Interpretation of Cultures.

——————————————————————————————————————————————————–

As part of the 2013/14 EuroPhilosophie Chairs Program, Leovino Garcia, teacher at the Ateneo de Manila University (Philippines), will take part in different seminars in two universities of the Europhilosophie consortium : the Université Catholique de Louvain (Belgium) and the Université Toulouse-Jean Jaurès.

The first seminar cycle will take place in Louvain from March 31st to April 9th in the Jean Ladrière Room of the Institut Supérieur de la Philosophie. This seminar will be about Paul Ricoeur’s Capable Self

See map here

**********

An other seminar cycle  will take place in the Université Toulouse-Jean Jaurès, betwenn April 12th and April 16th, in room D155 of La Maison de la Recherche.

It will be about Paul Ricoeur and the Translation-Interpretation of Cultures.

 

 

Tanella Boni

Dans le cadre des chaires EuroPhilosophie 2013/2014, Tanella Boni effectue un séjour de recherche et d’enseignement à l’Université de Toulouse II-Le Mirail en février 2014.

111

tanella_boni
Tanella BONI
©ChDELORY

 

Programme du Séminaire :

 

Mardi 11 février, de 10h30 à 12h30, Maison de la Recherche, salle D155

Mardi 18 février, de 10h30 à 12h30, Maison de la Recherche, salle D155

Voir le plan de l’UTM

____________________________________________________________________

La traversée des frontières entre Philosophie et Littérature

Tanella Boni est professeur de philosophie à l’Université de Cocody, Abidjan (Côte d’Ivoire), poétesse, romancière et essayiste, auteure d’une vingtaine d’ouvrages.

 

Les frontières sont partout, nous en faisons l’expérience quotidiennement dans l’espace et dans le temps, les langues, les disciplines, mais aussi du point de vue du genre. Mais qu’est-ce qu’une frontière ? Question philosophique qui concerne un objet qui se dérobe, se diffracte ou se multiplie dès la première approche. Est-elle illimitée comme l’horizon ? Elle apparait pourtant comme une borne à ne pas franchir ici et maintenant. Toute frontière construit et déconstruit. Entre ligne de fuite, fissure, fracture, bord elle crée marge, clôture, zone, ghetto…. Comment passer d’ici à là-bas ? Entre là-bas et ici ? Entre le dehors et le dedans ? Le péril est, en effet, au cœur de la traversée. Il s’agit de voir, entendre, penser, écrire et lire « entre » les bords ou les rives de ce « nulle-part » difficilement habitable. On pourrait passer en revue les mots de la « frontière ».

On se contentera, ici, de penser les frontières entre littérature et philosophie que l’on pourrait franchir à ses risques et périls : les risques de la traversée en écriture entre bords, « continents » et langues : peut-on éviter les écueils ? Les périls de « l’aventure ambiguë » (selon le mot de Cheikh Hamidou Kane), celui de n’être ni « dehors », ni « dedans ». Les risques de la lecture entre les failles, les cloisons, les grilles, les histoires littéraires ou philosophiques. Penser les frontières en insistant sur les lieux où on les pense et panse : là-bas, l’ailleurs, le dehors, le lieu qui n’en est pas un : celui de la blessure, de l’événement, de l’urgence, qui, pourtant, résiste et reste. Prendre en compte l’impensable, l’innommable, l’invisible du point de vue des histoires de la philosophie et de la littérature et essayer de leur donner droit de cité quelque part entre l’ici et l’ailleurs. Parce que la littérature a aussi ses bords, lire les frontières qui la traversent de part en part. Comment penser la « démarcation » entre philosophie et littérature ? Franchir le pas ou établir la relation entre ces deux « disciplines » en philosophant autrement et /ou en lisant le monde autrement.

 

Bibliographie indicative :

Tanella Boni,

Les nègres n’iront jamais au paradis, Paris, le Serpent à plumes, 2006

La diversité du monde, Réflexions sur l’écriture et les questions de notre temps, Paris,

L’Harmattan, 2010.

Ken Bugul, La pièce d’or, Paris, Ubu éditions, 2006.

Jacques Derrida, Marges de la philosophie, Paris, Minuit, 1972.

Edouard Glissant, Philosophie de la relation, Paris, Gallimard, 2009.

Séverine Kodjo- Grandvaux, Philosophies africaines, Paris, Présence africaine, 2013.

Pierre Macherey, Philosopher avec la littérature, Paris, Hermann, 2013.

Scholastique Mukasonga, L’iguifou, Paris, Gallimard, Continents noirs, 2010.

Léopold Sédar Senghor, Liberté 5, Le dialogue des cultures, Paris, Seuil, 1993