EuroPhilosophie éditions

Les éditions EuroPhilosophie sont issues de l’activité scientifique menée au sein du réseau international de chercheurs en sciences humaines et philosophie, fondé en appui au programme Erasmus Mundus EuroPhilosophie, créé et piloté par l’université de Toulouse – Jean Jaurès en 2007.

Elles concentrent leurs publications sur les apports et les interactions des philosophies françaises et allemandes contemporaines dans la mesure où celles-ci ont systématiquement mobilisé et transformé le champ entier des sciences humaines et sociales.

Elles soutiennent et prolongent le projet EuroPhilosophie qui s’est donné pour but à sa création de promouvoir l’existence d’une vaste communauté transnationale de chercheurs en philosophie porteurs d’analyses au service des sociétés contemporaines.

Deux collections sont ouvertes à ce jour :

La collection idéalismes allemands, dirigée par Alexander Schnell, a pour vocation première de publier et diffuser des travaux scientifiques originaux consacrés à la philosophie allemande classique et à la phénoménologie. Elle vise ainsi à promouvoir l’étude scientifique (historique et systématique) de la pensée de Kant à Hegel, des « minores » de la philosophie allemande, et de la phénoménologie husserlienne et post-husserlienne, et contribue à repenser notre présent philosophique, politique et culturel. Collection internationale, elle est ouverte à toutes les langues de la recherche idéaliste. Elle accueille des traductions des œuvres ou manuscrits, des analyses et des commentaires historiques ou systématiques de l’ensemble des œuvres comme de tel ou tel texte de ces traditions philosophiques.

La collection Contre/Champs, dirigée par Guillaume Sibertin-Blanc, promeut les recherches actuelles en sciences humaines, sciences sociales, théorie politique et théorie de l’art, qui engagent un renouvellement de la philosophie comme pratique de la transversalité critique, de confrontation et de transfert des champs conceptuels et problématiques. Elle entend contribuer en particulier aux transformations en cours de la pensée critique au contact des conditions minoritaires et subalternes, de genre, de race, de classe, coloniales et postcoloniales. Elle est ouverte à toutes les tentatives de production d’épistémologies décentrées ou excentrées capables de provoquer à nouveau frais, à partir de points d’altération internes ou externes, l’imagination théorique de notre temps.

Pour accéder aux ouvrages déjà parus, c’est ici ! 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *